Oscars des entreprises des Côtes d’Armor

< Toutes les actualités

Les Lauréats 2018

Les entreprises lauréates des Oscars des Entreprises des Côtes d'Armor 2018

Multicourses, Bio Armor, Metafer, Obsam et Seismo Wave : l’excellence et le dynamisme du Territoire récompensés

 

La 6ème édition des Trophées des Oscars des Entreprises des Côtes d’Armor s’est tenue à Dinan le 16 mars, devant plus de 300 personnes au Théatre des Jacobins de Dinan.

Le jury, composé de personnalités du monde de l’entreprise, des médias, de la formation et présidé, cette année, par Estelle TANGUY LE HELLOCO (Dirigeante du Groupe Le Helloco Accouvage à Loudéac), a récompensé 4 entreprises pour leur exemplarité dans les domaines de l’Innovation et Maîtrise des Sciences et des Technologies, de Responsabilité Sociale de l’Entreprise, du Développement à l’international, de la Croissance.

Une cinquième entreprise, active dans tous ces domaines, a reçu le Prix " Coup de Cœur du Jury ".

L’évènement est à l'initiative de l’Association des Oscars (Crédit Agricole des Côtes d’Armor, Côtes d’Armor Développement, l’Ordre des experts comptables de Bretagne, la CCI des Côtes d’Armor), accompagnée du Département des Côtes d'Armor. La soirée a bénéficié du soutien d’ENEDIS et de Bretagne Commerce International.

MULTICOURSES – Oscar de la Croissance 2018

Le jury 2018 a attribué l’Oscar de la Croissance au transporteur MULTICOURSES basé à Trémuson. Il récompense le parcours de son dirigeant Jérôme FOULFOIN qui a construit, en 10 ans, un réseau de transport et de logistique couvrant 12 départements du Grand Ouest, un chiffre d’affaires qui est passé de 1,6 M à 25 M d’€.



MULTICOURSES (messagerie express, coursier) a été créée en 1986 à Trémuson par Joseph MAGNE.

En 2007, Jérôme FOULFOIN, alors coursier indépendant et sous-traitant de MULTICOURSES, rachète l’entreprise au départ en retraite de son dirigeant.

Succès commercial impulsé par son nouveau dirigeant et accompagnant la croissance de ses clients (UPS, FEDEX, DHL, DPD, Cdiscount…), l’entreprise passe rapidement de 5 à 30 salariés.

A partir de 2010 l’entreprise se développe par des croissances externes, des diversifications et des ouvertures d’agence.

Elle acquiert les Transports Aubry pour s’implanter sur le bassin rennais et s’ouvrir à de nouvelles activités : le transport express spécialisé (échantillons sanguins, médicaments, œuvres d’art…).

En 2011, elle rachète une société en difficulté lui permettant de s’implanter à Cholet, la Roche-sur-Yon et Parthenay. En 2013, elle ouvre une agence à Châteaulin et en crée une au Mans. En 2015, elle s’implante à Guingamp pour assurer la livraison de cuisines. En juin 2016, elle ouvre l’agence de Nantes et en octobre, Décograph à Loudéac, spécialisée dans la signalétique autocollante, rejoint le groupe.

En 2017 le chiffre d’affaires de MULTICOURSES a atteint les 25 millions d’€ pour un effectif de 560 personnes.

L’entreprise continue son développement. En 2018 elle va investir dans un nouvel entrepôt à Trémuson (1,4 million d’€) et rechercher de nouvelles opportunités de développement.

Plus d'info : multicourses.fr

BIOARMOR - Oscar du Développement international 2018

Présent aujourd’hui dans 40 pays et notamment au Moyen Orient, Asie et Afrique, le jury a attribué l’Oscar du Développement à l’International à BIOARMOR basée à Plaintel (22). L’entreprise dirigée par Laurent RIO conçoit et distribue des produits de santé animale naturels présentant une alternative à l’emploi des antibiotiques dans les élevages.



PME indépendante de 25 salariés, tous actionnaires de l’entreprise, BIOARMOR conçoit, fabrique et distribue des produits de nutrition et de santé animale intégrant des huiles essentielles. Ils présentent une alternative naturelle à l’emploi d’antibiotique dans les élevages de ruminants, de porcs et de volailles. Elle développe des gammes spécifiques pour l’élevage biologique.

«  En traitant les animaux, on développe une résistance aux antibiotiques chez l’homme. C’est un enjeu de santé à l’échelle de la planète » indique Laurent RIO, dirigeant de BIOARMOR.

C’est sur ce précepte que BIOARMOR a fondé son développement et axé sa R&D : 10 % du CA, 4 ingénieurs et des partenariats multiples (labo de recherche, élevages pilotes, vétérinaires, organisations professionnelles…).

Forte d’une bonne réputation et des produits compétitifs sur le marché national, BIOARMOR a mis en place une solide stratégie de développement à l’international.

Elle distribue aujourd’hui ses produits dans 40 pays : le Moyen Orient (Iran, Arabie Saoudite, Liban …) est son premier client export (40 % du CA) puis l’Asie (Japon, Corée, Vietnam, Bengladesh) pour 30 % et enfin l’Europe (Espagne, Benelux).

En 2018, BIOARMOR poursuit son développement sur l’Europe de l’Est et en Afrique.

Elle a réalisé 5 millions d’euros de CA en 2017.

Plus d'info: bioarmor.com

METAFER - Oscar de la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise 2018

Le prix RSE 2018 revient à la Métallerie d’Art basée à Plaintel et son dirigeant : Lionel MORETTO. Passionné par le travail de l’acier et le besoin de transmettre, il forme des apprentis. Pour faire connaitre son métier, le valoriser auprès des jeunes, il est à l’origine, avec le ferronnier d’art, Rémi CREZE, de la Maison du Forgeron, un centre de formation innovant qui va ouvrir en septembre à Saint-Thélo.



En 2003, Lionel Moretto entre chez Métafer, à Plaintel, entreprise spécialisée en métallerie et serrurerie industrielle.

En 2005, il rachete l’entreprise (2 salariés et un apprenti) et l’oriente vers la métallerie d’art.

En 2015, METAFER reçoit la qualification Qualibat (44-93 Technicité supérieure) lui ouvrant des marchés de restauration d’ouvrages classés aux Monuments Historiques, en 2018 elle est labellisée EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant).

Les clients sont principalement des particuliers, puis des entreprises (restaurants, hôtels…), les Monuments historiques et des artistes enfin les marchés publics.

Elle emploie actuellement 22 salariés dont 6 apprentis.

Pour relever le défis de la formation Lionel MORETTO crée avec Rémi CREZE, ferronnier d’art l’association Maison du Forgeron à Saint-Thélo. Ses activités vont démarrer en septembre. Elle va assurer une initiation à la ferronnerie à des groupes de 12 personnes, en alternance avec des entreprises. Un bilan de compétences permettra en fin de parcours d’orienter le futur salarié vers une entreprise et un centre de formation.

La Maison du Forgeron va aussi devenir lieu de mémoire, en rassemblant les archives des artisans qui ont illustré l’art du fer.

Plus d'info : metafer-cfer.fr

OBSAM - Oscar de l’Innovation 2018

Jeune entreprise au savoir-faire unique, créée en fin 2016 par Nathalie BARAT, OBSAM, à Quévert, a reçu l’Oscar de l’Innovation et Maîtrise des Sciences et des Technologies. L’entreprise a conçu un logiciel qui assure la veille et le traitement de l’obsolescence des pièces aéronautiques de plus de 18 000 fabricants (800 000 références) dans le monde. 



En 2009, Nathalie BARAT créé NHE Aero, une centrale d’achat de pièces détachées et de documentations pour les avions et hélicoptères civils et de défense.

En 2013, elle se lance dans un nouveau projet : un logiciel assurant la veille et le traitement de l’obsolescence aéronautique dont l’enjeu est d’anticiper l’usure et l’évolution et la disponibilité des pièces pour limiter les temps d’immobilisation des aéronefs en maintenance.

Ce projet aboutit à la création d’OBSAM fin 2016. « Si la veille existe chez les constructeurs, nous sommes uniques dans notre démarche : suivre toutes les pièces et composants des aéronefs, ce qui représente aujourd’hui quelque 800 000 références.

Nous donnons à notre client une visibilité sur les commandes à effectuer. Le mandat qu’il nous confie nous permet aussi de motiver le fabricant à poursuivre la production. En cas d’arrêt, nous rachetons les plans pour faire fabriquer un produit similaire, dans le respect des normes et agréments en vigueur. Si la production reste en Bretagne, nous avons ouvert des agences commerciales à Paris et Bordeaux, et bientôt en Espagne et au Portugal.» précise la dirigeante.

Obsam emploie 15 salariés et doit bientôt passer à 30. De nouveaux marchés s’ouvrent à l’entreprise dans les domaines de la Marine.

Plus d'info : obsam.fr

SEISMO WAVE - Prix spécial du jury Oscars 2018

Fruit de l’essaimage d’un laboratoire du Commissariat à l’Energie Atomique, Seismo Wave à Rospez (Lannion) fabrique et distribue dans le monde entier des capteurs infra-sons utilisés dans la prévention des risques sismiques. Le jury lui a attribué le prix spécial 2018.



« On appelle infra-sons les ondes sonores se situant en dessous de la limite moyenne d'audition humaine, précise Robert GLEMOT, dirigeant de Seismo Wave. En les captant, on peut anticiper des phénomènes naturels tels que les éruptions volcaniques ou les tremblements de terre. De la fabrication des capteurs, l’entreprise se dirige aujourd’hui vers la mise au point d’une station complète de prévision, incluant l’étalonnage et la chaîne de mesure. »

Briochin d’origine, Robert GLEMOT a toujours eu cette vocation d’entreprendre. Après un BTS Mécanique, il commence un tour de France qui démarre en Lorraine. Robert Glémot dessine la prothèse de hanche qui deviendra la plus vendue en France. Il passe ensuite par la production de téléviseurs (Thomson), de stylos (Waterman), prend la direction d’une usine à Châtellerault puis s’installe à Brive, pour redresser une entreprise en difficulté. Le groupe propriétaire décide de fermer le site. « C’était le coup de pied nécessaire pour me lancer. J’ai repéré PROLANN, une PME spécialisée dans la production de pièces mécanique très techniques pour de grands comptes de l’aéronautique et de la défense. »

Constatant le savoir-faire de l’atelier dans la production de capteurs sismiques infra-sons en sous-traitance, il propose au laboratoire du CEA de transférer cette activité chez Prolann et crée la filiale Seismo Wave, un bureau d’études en optique et mécanique avec des compétences en géophysique.

L’entreprise opère sur un marché neuf. En 2014, Seismo Wave produit un capteur de haute technicité, puis 30 en 2015 et 90 en 2017. Ses prévisions pour 2018 sont de 200 qui seront installés dans 9 pays.

Plus d'info : seismowave.com

Le journal #6 Oscars des entreprises 2018