logo marque bretagne

Informations COVID

< Toutes les actualités

Initiatives et dispositifs pour aider les professionnels du tourisme lors de la crise sanitaire COVID 19. Cette page est régulièrement mise à jour.

mercredi 1 juillet 2020
le 01/07/20

Observatoire du tourisme. Les intentions des Français pour l’été

Si l’impact de la crise sanitaire a été particulièrement fort au printemps pour le tourisme en Côtes d’Armor, avec des pertes estimées au quart des activités annuelles pour les professionnels (soit 220 M d’€ de consommation), des signes de reprises se confirment depuis la fin mai, avec une relance des réservations pour la saison estivale.

Bien qu’elles soient toujours en recul par rapport à 2019, les intentions de départ de vacances des Français sont favorables aux destinations bretonnes.

S’appuyant sur différentes études et sondages (ADN Tourisme et les grands opérateurs nationaux, le CRT Bretagne, CAD…) l’observatoire du tourisme de CAD a fait un sur les intentions des clientèles touristiques pour l’été.

> les principaux chiffres

Média. Comment s’annonce la saison touristique dans les Côtes d’Armor ?

CAD a été invité par COB’FM à s’exprimer sur la saison estivale à venir en Côtes d’Armor. Serge Dalibot, directeur de l’agence, a répondu aux questions du journaliste radio.

> Ecouter la chronique

Guide. La reprise d’activités et les questions relatives au droit du travail, à l’emploi et aux relations commerciales

La DIRRECTE Bretagne a publié un guide pratique, sous forme de questions-réponses, à destination des professionnels du tourisme. Il vise à les outiller au moment de la reprise d’activité et de répondre aux questions nouvelles sur l’organisation du travail, la gestion des ressources humaines et les relations commerciales.

  • Télécharger le guide :
    DIRRECTE Bretagne - Reprise d’activités et les questions relatives au droit du travail, à l’emploi et aux relations commerciales (1,96 MB)

Commercialisation. La crise sanitaire dope la vente en ligne

Dans tous les secteurs d’activités, la crise du Covid19 a modifié les relations entre professionnels et clients. Le payement sans-contact est désormais privilégié. Pour le secteur du tourisme et des loisirs, les outils de réservation en ligne deviennent incontournables. Ils permettent à la fois de répondre à la demande et optimiser les ventes.

Dans le cadre du projet eBreizh Connexion, CAD, en partenariat avec les Offices de Tourisme des Côtes d’Armor et le Comité Régional du Tourisme, propose d’accompagner les professionnels qui souhaitent s’équiper avec la solution Elloha.

> Plus d'info

le 19/06/20

Enquête. L'impact du COVID-19 sur l'activité touristique en Côtes d'Armor

Un troisième volet de l’enquête régionale sur l’impact de la crise sur les activités touristiques a été réalisée du 3 au 10 juin auprès des professionnels du tourisme (hébergeurs, restaurateurs, sites et équipements de loisirs). 813 prestataires cotarmoricains y ont répondu :

Des réouvertures progressives

Alors que 82 % des prestataires costarmoricains étaient fermés pendant le confinement, 75 % sont maintenant ouverts (au moins partiellement). Parmi les 25 % encore fermés, la moitié devrait rouvrir d’ici la mi-juillet. 5 % du panel ne sont pas certains d’ouvrir cette saison.

Des impacts très forts sur l’emploi et les chiffres d’affaires

28 % des contrats saisonniers seraient potentiellement annulés pour la saison. Les chiffres d’affaires sont en retrait à plus de 75 % pour la grande majorité des professionnels sur la période d’avril / mai. La reprise est timide en juin et en particulier pour l’hôtellerie qui est toujours fortement impactée.

Des réservations en net recul…

Les reports ou annulations de séjours ont continué début juin pour les clientèles étrangères. Les réservations sont bien inférieures aux capacités d’hébergement. Pour 40 % des professionnels, elles sont en recul de plus de 50 % par rapport à 2019 pour les mois d’été.

… mais des signes de reprise

Depuis la fin mai et la 2ème phase du déconfinement, 2/3 des prestataires indiquent une reprise des réservations pour les mois à venir.

 

> Télécharger l'enquête

le 19/06

Re-open EU. Une carte interactive pour connaître les droits de circulation des Européens

La Commission Européenne a lancé le site internet Re-open EU. Il se présente sous la forme d'une carte interactive. Elle permet d’aider les voyageurs à planifier leurs déplacements en donnant accès, en temps réel, pays par pays, à des informations sur les frontières, les moyens de transport disponibles, les restrictions aux voyages, les mesures de santé en vigueur…

En page d’accueil, en choisissant « France », la carte permet d’identifier d’éventuelles barrières à la venue de clientèles étrangères sur le territoire national.

> Visiter le site reopen.europa.eu

le 18/06

Cellule Booster. Des actions pour soutenir la relance des activités touristiques en Côtes d'Armor

Animée par CAD la cellule d’échange « Booster » est composée d’élus et des réseaux institutionnels et professionnels costarmoricains. Elle vise à retenir des axes opérationnels pour la promotion de l’offre touristique et relancer la consommation.

Parmi les actions retenues :

« Mon été en Côtes d’Armor », une campagne webmarketing du 18 juin au 16 juillet

Mon été en Côtes d'Armor

L’objectif de la campagne est de promouvoir l’offre des professionnels en proposant des idées de séjours à thème.
Ils couvrent l’ensemble du département : Canal de Nantes à Brest, Grand Site des Caps, Dinan et la Vallée de la Rance, le Jaudy et le Trieux, la Baie de Saint-Brieuc, la Côte de Granit Rose, le losange Lamballe – Moncontour – Merdrignac – Jugon-les-Lacs et l’Ile de Bréhat.
Chaque jeudi et pour une semaine, 2 idées seront mises en avant sous la forme de publications sponsorisées sur Facebook et Instagram. Elles ciblent des audiences réceptives aux thématiques des séjours et elles renvoient sur des pages dédiées sur cotesdarmor.com.

> les premières idées séjours

Des encarts presse mutualisés pour les équipements et sites de loisirs

Dans le cadre de la démarche Booster, 38 sites et activités de loisirs des Côtes d’Armor ont décidé d’unir leurs moyens pour communiquer auprès des costarmoricains.

Des encarts publicitaires pleine page vont paraître le samedi 20 juin dans Le Télégramme ainsi que dans les 4 suppléments été du quotidien.

CAD s’est chargée de la mise en réseau des acteurs et de la création graphique, ainsi que des liens avec le support presse.

  • Voir l'encart :
    Encart presse Le Télégramme été 2020 - Equipements et sites de loisirs en Côtes d'Armor (3,72 MB)

16/08/2020

Initiative hôtellerie. La 3ème nuit est offerte à Dinan

Pour amorcer la saison estivale, l'Office de Tourisme Dinan-Cap Fréhel et le Club Hôtelier de Dinan ont lancé l’opération « 2 nuits d'hôtels, la 3ème est offerte ».

Cette offre promotionnelle est proposée du 20 juin au 12 juillet. Elle s’accompagne d’un « pass loisirs » proposant des réductions sur une centaine d’activités de loisirs ou de visites sur la destination.

> Plus d'info

le 15/06/20

Promotion touristique. La Bretagne, le dépaysement proche de chez vous

#DepaysezvousenBretagne

Le CRT Bretagne et la Région Bretagne ont lancé une nouvelle campagne de communication à destination des clientèles bretonnes et françaises afin de soutenir la reprise de l’activité pour la saison d’été et l’arrière-saison.

Imaginée par l’Agence Notchup, la campagne détourne des items vacances avec des signifiants bretons forts (ker, ty, bzh..). L’objectif est d’inciter les vacanciers à opter pour un tourisme plus local ou national, en venant – ou en restant – en Bretagne.

Déclinée en 8 visuels clés, la campagne sera mise en avant sur les réseaux sociaux et sur un bouquet de sites Internet. En parallèle, différents partenariats média (Le Télégramme, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel, Fairtrip…) permettront de valoriser l’offre en Bretagne comme en France.

Un kit d’appropriation

Afin d’amplifier la campagne et en particulier sur les réseaux sociaux, un « Kit d’appropriation » est à disposition de tous les acteurs du tourisme, des partenaires territoriaux et des professionnels afin qu’ils puissent se l'approprier et l’adapter avec leurs propres messages.

Côtes d’Armor Destination y prendra part en publiant des visuels dans l'esprit de la campagne. L’Agence peut également aider ses partenaires à se l’approprier.

15/06/20

Plan Tourisme. Le Gouvernement renforce les aides apportées aux secteurs de l'hôtellerie, restauration, café, tourisme, événementiel, sport, culture

Par un communiqué du 10 juin, le Gouvernement annonce un soutien renforcé à ces secteurs qui subissent une forte baisse d’activité.

Il augmente sensiblement les critères d’éligibilité au Fonds de Solidarité et prolonge celui-ci jusqu’à fin 2020.

Il maintient la prise en charge à 100 % de l’indemnité d’activité partielle pour les heures non travaillées jusqu’en septembre.

Il exonère les TPE et PME de cotisations patronales durant les mois de mars à juin 2020 (au titre des périodes d’emploi de février à mai) et met en place une aide au paiement des cotisations sociales égale à 20 % de la masse salariale. Pour les travailleurs indépendants et artistes-auteurs, il prévoit des réductions forfaitaires de leurs cotisations.

Ces mesures feront l’objet de dispositions législatives et réglementaires prises dans les prochaines semaines.

> Voir le communiqué

le 8/06/20

Piscines. Un arrêté préfectoral autorise leur réouverture, l’ARS Bretagne établie des préconisations sanitaires

Par un arrêté du 5 juin, la Préfecture des Côtes d’Armor autorise la réouverture des piscines et bains à remous des établissements touristiques, fermés depuis le 14 mars 2020. Ces ouvertures sont conditionnées à la mise en place d’un protocole interne pour chaque établissement.

  • Voir l’Arrêté du 5 juin :
    Arrêté de la Préfecture des Côtes d'Armor autorisant l'ouverture des piscines (533,32 kB)

L’ARS Bretagne a établi un guide pour la mise en place de ces protocoles.

  • Voir le guide :
    ARS Bretagne - Protocole sanitaire des établissements de bain (684,93 kB)
 

 

le 26/05/2020

Hébergements touristiques, des protocoles sanitaires en cours de validation

L'Union Nationale pour la Promotion des Locations de Vacances (Abritel, Airbnb, TripAdvisor, LeBonCoin, Se Loger Vacances, CléVacances, Interhome, Poplidays…) s’est associée à la société O² pour la mise en place de recommandations sanitaires pour le nettoyage des locations saisonnières.

Le protocole sanitaire UNPLV O² (774,00 kB)

Concernant les meublés professionnels, la FNAIM et l’Unions des professionnels de l’Immobilier ont élaboré un Guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la reprise des activités des métiers de l’immobilier.

Les pages 30 à 36 du guide concernent la location saisonnière

Télécharger le Guide :

FNAIM - Protocole sanitaire de l'immobilier (472,95 kB)

Les Gites de France ont également mis au point leur protocole pour le nettoyage des hébergements.

Télécharger le protocole :

Gites de France Préconisations sanitaires (853,17 kB)

La fédération des institutionnels du Tourisme ADN Tourisme a coordonné l’écriture d’un guide, en en concertation avec le réseau national des Gîtes de France.

Ce guide est disponible dans une version provisoire. Il doit être validé prochainement par les services de l'État pour être diffusé dans sa version définitive.

Télécharger le Guide :

ADN Tourisme Guide sanitaire (document provisoire) (533,95 kB)

Préfecture. Maintien de la fermeture des campings au public

Par un communiqué de presse du 23 mai 2020, la Préfecture des Côtes d’Armor rappelle que les campings, les auberges collectives, les résidences de tourisme restent fermés au public.
Par exception, ces établissements peuvent accueillir les personnes qui y ont leur domicile régulier ou leurs résidences secondaires (dans le périmètre des 100 km de leur résidence principale) ainsi que les travailleurs qui logent dans ces établissements pour des chantiers de longue durée.

CP Préfecture - Maintien de la fermeture des campings au public  (245,52 kB)

le 15/05/2020

 

Comité Interministériel du tourisme : un plan de relance à 1,3 milliard d'euros

Le 14 mai, le gouvernement a réuni un Comité interministériel du tourisme et pris des mesures de soutiens pour les filières touristiques et pour la relance des activités et de la consommation.
Parmi ces mesures :
Le maintien du fonds de solidarité pour les entreprises du secteur CHR-Tourisme, événementiel, sport et culture jusqu’à la fin de l’année 2020. Son accès sera élargi aux entreprises jusqu’à 20 salariés et réalisant jusqu’à 2 millions d’euros de chiffres d’affaire. L’aide sera plafonné à 10 000 €. 
Les entreprises du tourisme et de l’évènementiel pourront continuer de recourir à l’activité partielle dans les mêmes conditions qu’aujourd’hui jusqu’à la fin du mois de septembre 2020. Au-delà, l’activité partielle leur restera ouverte si leur activité ne reprend que progressivement, dans des conditions qui seront le cas échéant revues. 
Un plan d’investissements de 1,3 milliards d’euros sera porté par la Caisse Des Dépôts et par Bpifrance pour un effet attendu en matière d’investissement de 6,7 milliards d’euros.
Pour soutenir la demande, le plafond journalier des tickets restaurants sera augmenté de 19 € à 38 € et leur utilisation sera autorisée les week-ends et jours fériés, à partir de la date de réouverture des établissements et jusqu’à la fin de l’année 2020, dans les restaurants.
Les collectivités locales qui le souhaiteront pourront alléger la taxe de séjour des hébergements touristiques. Elles pourront également décider de réduire des deux tiers la cotisation foncière des entreprises du tourisme. L’état en financera la moitié.
Une exonération de cotisations sociales s’appliquera aux TPE et aux PME pendant la période de fermeture ou de très faible activité, au moins de mars à juin
Sous réserve de l’évolution de l’épidémie et de possibles restrictions localisées, les Français pourront partir en vacances en France en juillet-août. A l’occasion du CIT les professionnels de l’hôtellerie et du tourisme se sont engagés à garantir un remboursement intégral en cas d’annulation des nouvelles réservations effectuées, dans le contexte sanitaire de l’été 2020.

Le dossier de presse du CIT du 14 mai 2020

le 11/05/2020

Déconfinement : la conférence de presse du gouvernement du 7 mai

Lors de sa conférence de presse du 7 mai 2020, le Premier Ministre, Edouard Philippe, a fait une série d’annonces concernant le début du déconfinement le 11 mai : 

  • Jusqu’en septembre, interdiction de tous les rassemblements de plus de 5000 personnes ;
  • Les plages, lacs, centres nautiques sont fermés sauf exception autorisée par les Préfets à la demande des maires ;
  • Les autorisations de sortie du pays restent exceptionnelles ; les frontières de l’espace européen sont fermées ;
  • La distinction entre verts et rouges aura vocation à s’accentuer à partir du 2 juin ;
  • Déplacement « pour se faire plaisir » dans la famille ou dans une résidence secondaire ? « il faut se l’interdire » ;
  • Le principe demeure la fermeture des plages ;
  • Sur présentation d’un cahier de charges présenté par les maires, réouverture possible dans certaines communes des zones vertes.

 

ADN Tourisme : Synthèse de la conférence de presse

le 7/05/2020

Aide aux entreprises de moins de 10 salariés : le fonds COVID résistance Bretagne

(Région, Banque des Territoires, EPCI, départements),

La Région Bretagne, la Banque des Territoires, les 4 départements et l’ensemble des Etablissements publics de coopération intercommunale bretons s’associent pour créer le fonds COVID-Résistance Bretagne doté de 27,2 M€.

C’est une avance remboursable de 3 500 à 10 000 € (Prêt sans intérêt sur 36 mois dont 18 de différé) pour les entreprises n’ayant pas eu droit au PGE. Le fonds COVID résistance s’adresse aux TPE de moins de 10 salariés et d’un CA inférieur à 1 M€.

Le montant est calculé en fonction des besoins de trésorerie. Le cumul est possible avec le fonds de solidarité. Tout secteur d’activités dont le tourisme, la restauration, l’ESS dont les entreprises d’insertion est elligible.

Le fonds est opérationnel depuis début mai. Le dépôt des demandes sera possible le 15 mai.

Plus d'information sur le fonds COVID résistance / Demande 

le 5/05/2020

Déconfinement : un protocole national pour aider à la reprise d'activité en assurant la protection des salariés

Le ministère du Travail a publié un protocole national de déconfinement pour aider et accompagner les entreprises et les associations, quelles que soient leur taille, leur activité et leur situation géographique, à reprendre leur activité tout en assurant la protection de la santé de leurs salariés grâce à des règles universelles.

Ce protocole est divisé en 7 parties distinctes et apporte des précisions relatives :

  • aux recommandations en termes de jauge par espace ouvert
  • à la gestion des flux
  • aux équipements de protection individuelle
  • aux tests de dépistage
  • au protocole de prise en charge d’une personne symptomatique et de ses contacts rapprochés
  • à la prise de température
  • au nettoyage et à la désinfection des locaux

Le protocole national de déconfinement

Observatoire : Impact du coronavirus sur l'activité touristique en Côtes d'Armor

L’Observatoire de CAD avec le CRT de Bretagne et les Offices de Tourisme s’organisent pour suivre les impacts de la crise sanitaire sur l’activité des professionnels du tourisme en Bretagne.

Une deuxième enquête a été lancée, du 9 au 15 avril, auprès des prestataires touristiques (hôtels, campings, locations, sites culturels et de loisirs, centres sportifs restaurants-cafés...). 754 structures costarmoricaines ont répondu à l'enquête.

82 % des établissements sont fermés, 77 % ont recours au chômage partiel pour leurs salariés

Les réservations pour l’été sont en recul.

Voir l'enquête sur armorstat.com

Institutions : ADN Tourisme représente toute la filière touristique au niveau national

La toute nouvelle Fédération ADN Tourisme est née, le 11 mars dernier, du regroupement des trois fédérations des acteurs institutionnels du tourisme : Tourisme & Territoires (ADT/CDT), Destination Régions (CRT) et Offices de Tourisme de France (OT/SI).

L’annonce de sa constitution est concomitante au déclenchement des mesures sanitaires liées au coronavirus. Depuis plus d’un mois, ADN Tourisme travaille étroitement avec Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d’État au Tourisme. Un comité de filière pour le tourisme se réunit toutes les semaines. Ce dispositif spécifique a été mis en place pour répondre aux interrogations des structures institutionnelles du tourisme et, plus généralement, des entreprises du secteur : enquête pour évaluer l’activité de ses adhérents, information sur les mesures gouvernementales d’aides au secteur, proposition d’un label sanitaire, veille et remontée des bonnes pratiques pour continuer à faire vivre les destinations.

Dans ce cadre ADN Tourisme fait 15 propositions pour accompagner les professionnels et relancer l'activité touristique des territoires

La fédération a mis en place un suivi réglementaire sous forme de FAQ pour les professionnels et institutionnels du tourisme.

ADN Tourisme - FAQ Coronavirus  Communiqué : les 15 propositions d'ADN Tourisme

Gouvernement : les mesures de soutien en faveur des secteurs de la restauration, du tourisme, de l’événementiel, du sport et de la culture

Dans le cadre du plan d’urgence économique mis en œuvre par le Gouvernement, les professionnels des hôtels, cafés et restaurants, du tourisme et du loisir bénéficient de mesures inédites de soutien. Pour tenir compte de la situation spécifique de ces secteurs, le Gouvernement a décidé de les maintenir et de les renforcer.

Les mesures spécifiques du Gouvernement

Les dispositifs de financement aux entreprises (Etat Région)

Au-delà des demandes de chômage partiel et d'exonérations de charges des dispositifs de financement existent :

Prêts bancaires garantis par l’Etat (PGE) via Bpifrance jusqu’à 90%

Ce montant peut aller jusqu’à 25 % du CA ou 2 ans de masse salariale pour une entreprise innovante ou récemment créée. Toute taille d’entreprises est éligible. L’entreprise doit passer par sa banque pour le solliciter.

Le Fonds national de solidarité (décret du 25 mars, modifié le 16 avril)

  • Volet 1 : une aide forfaitaire de 1 500 € par mois pour les entreprises ayant perdu plus de 50 % de leur CA ou ayant subi une fermeture administrative. Le fonds s’adresse aux TPE de moins de 10 salariés réalisant moins de 1 M€ de CA et un résultat d’exploitation inférieur à 60 K€. Cette aide peut être cumulée avec un PGE
  • Volet 2 : depuis le 15 avril via une aide de 2 000 € à 6 500 € : à condition d’avoir 1 salarié et d'avoir essuyé un refus sur une demande « raisonnable » de prêt bancaire de trésorerie.

Plus d’info sur le volet 2

Fonds COVID résistance (Région, Banque des Territoires, EPCI, départements)

Le fonds sera opérationnel début mai.

C’est une avance remboursable de 3 500 à 10 000 € (Prêt sur 36 mois dont 18 de différé) pour les entreprises n’ayant pas eu droit au PGE. Le fonds COVID résistance s’adresse aux TPE de moins de 10 salariés et d’un CA inférieur à 1 M€.

Le montant est calculé en fonction des besoins de trésorerie. Le cumul est possible avec le fonds de solidarité. Tout secteur d’activités dont le tourisme, la restauration, l’ESS dont les entreprises d’insertion.

Les aides de la Région Bretagne

S'informer sur le Coronavirus COVID-19 et les mesures de soutien aux entreprises en Côtes d'Armor

Les dernières informations, des conseils et des points sur la situation en Côtes d’Armor sont en ligne sur le site de la préfecture :

Des informations nationales spécifiques pour les professionnels du tourisme et les dispositifs mis en place sont accessibles sur le site d’Atout France.

La Région Bretagne annonce également des mesures exceptionnelles de soutien aux entreprises face aux conséquences économiques de l’épidémie de coronavirus. Voir le communiqué

Des informations complémentaires et les mesures d’accompagnement des entreprises face aux impacts de la crise sanitaire sont également disponibles sur le site de la CCI des Côtes d’Armor.

Voir également :

La situation au jour le jour publiée par le Gouvernement.

Des numéros verts pour aider les entreprises à appliquer les mesures d'aide publique

Le CNAJMJ, le conseil national des administrateurs et mandataires judiciaires, ouvre à partir du 23 mars, un numéro vert, le 0 800 94 25 64 pour aider les entreprises à décrypter et appliquer les mesures de soutien annoncées par le gouvernement (report des charges sociales et des créances fiscales, rééchelonnement de crédits bancaires, et le déclenchement des mesures de soutien proposées par Bpifrance.

L’Ordre des experts-comptables ouvre également un numéro vert, le 0 800 06 54 32 et un site web www.appelleunexpert.fr pour informer sur toutes les aides économiques mises en place depuis le début de la crise.

Le Conseil national des barreaux propose un échange gratuit de 30 minutes, sur rendez-vous depuis avocat.fr, avec des avocats spécialisés en droit du travail, aides économiques.

L’Union Européenne au chevet du tourisme

Thierry Breton, commissaire européen pour le marché intérieur préconise « un plan Marshall » doté de 8 milliards d'euros pour aider près de 100 000 PME européennes touchées, y compris dans le secteur du tourisme.

 

Plus d'info