Accueil du site Armorstat
Armorstat / Conjoncture économique / Communautés / Saint-Brieuc Armor Agglomération

  Viadeo Partager

Armorstat Conjoncture - Saint-Brieuc Armor Agglomération
Dernière mise en ligne : Avril 2017

Bulletin annuel de la conjoncture économique et sociale - Saint-Brieuc Armor Agglomération

Créations d'établissements, Stock d'établissements, Emplois salariés dans le secteur privé, Demandeurs d'emploi, Revenus, Construction, Tourisme, Commerce

Créations d'établissements - Saint-Brieuc Armor Agglomération
(Données INSEE SIRENE)

954 établissements créés en 2015
(26 % des créations du département)
- 2 % par rapport à 2014
(Côtes d'Armor - 2 %)
Créations d'établissements en 2015

35,5 % des créations d'établissements sont effectuées sur Saint-Brieuc. Hors Saint-Brieuc, on recense en moyenne près de 20 créations par commune.

Taux de création1 Territoire Côtes d'Armor
2010 15,1 % 14,2 %
2011 12,3 % 12,8 %
2012 13,0 % 12,4 %
2013 11,6 % 11,0 %
2014 11,2 % 10,9 %
2015 10,0 % 10,2 %

1Nombre de créations sur le stock d'établissements

Evolution du nombre de créations (base 100 en 2010)

Le recul entre 2010 et 2015 est plus marqué sur le territoire de Saint-Brieuc Armor Agglomération que sur l’ensemble du département.

Entre 2014 et 2015, le nombre de créations a reculé de 2 % par rapport à 2014.

Evolution 2013/2015 du nombre de créations par secteur d'activités

107 créations ont eu lieu dans le secteur de la construction en 2015 : c’est le nombre le plus bas depuis 2010.
La baisse est de 35 % par rapport à 2014.

Les créations dans l’industrie sont également en recul (- 11 %). La tendance est à la baisse pour les créations dans le commerce-transports-hébergement-restauration (- 4 %).

Les seules hausses concernent les services marchands auprès des ménages (+ 6 %) et des entreprises (+ 3 %)

Stock d'établissements - Saint-Brieuc Armor Agglomération

9 499 établissements en 2015
(26,6 % des établissements du département)
+ 5 % par rapport à 2014
(Côtes d'Armor : + 5,1 %)

Evolution du nombre d’établissements 2010/2015 (base 100 en 2010)

L’évolution est semblable à celle du département depuis 2010.

 

 

Evolution du stock d'établissements (2013 à 2015) par activité principale

Prépondérance des « commerces, transports et services divers » (32 % des établissements).

Toutes les activités enregistrent une progression du nombre d’établissements en 2015, notamment la construction
(+ 8,4 %) et l’industrie (+ 5,4 %).

La localisation des établissements

Carte des établissements de 100 salariés et plus

35 % des 9 499 établissements recensés sont concentrés sur la seule commune de Saint-Brieuc.
6 autres communes regroupent chacune plus de 300 établissements : Pordic, Yffiniac, Langueux, Ploufragan, Trégueux et Plérin. 35,8 % des établissements (uniquement activités marchandes) ont plus d’un salarié en 2015 (Côtes d’Armor : 33,4 %).

Si l’on retient toutes les formes juridiques et tous les secteurs d’activités des entreprises, 36 établissements ont plus de 200 salariés, dont 6 ont un effectif supérieur à 500 : Euralis à Yffiniac, La Caisse Régionale du Crédit Agricole à Ploufragan, le Centre de Gestion à Plérin, le Conseil Départemental des Côtes d’Armor, la Mairie et le centre hospitalier Yves Le Foll à Saint-Brieuc.

Données Insee - Répertoire des entreprises et des établissements (REE) - données semi-définitives au 1er janvier 2015

 


Emplois salariés privés - Saint-Brieuc Armor Agglomération
(Hors agriculture, données URSSAF 4ème trimestre 2015)

40 290 emplois salariés privés en 2015
(33,6 % des emplois salariés privés du département)
- 0,6 % par rapport à 2014
(Côtes d'Armor : + 0,6 %)

Evolution de l’emploi salarié 2013/2015

Parmi les principaux secteurs d’activités, la plus forte progression d’emplois concerne le transport-entreposage (+ 179 emplois).

Le commerce/réparation d’automobiles (qui regroupe 19 % des salariés) perd 256 emplois. La fabrication de denrées alimentaires et les activités scientifiques et techniques sont aussi en recul (respectivement
- 93 emplois et – 94 emplois).

Evolution de l’emploi salarié depuis 2010 (base 100 en 2010)

L’évolution de l’emploi depuis 2010 est plus favorable sur le département que sur le territoire de Saint-Brieuc Armor Agglomération.

Demandeurs d'emploi - Saint-Brieuc Armor Agglomération
- données brutes, catégories A, B, C (Données Direccte)

13 583 demandeurs d'emploi au 31/12/2016
(27,8 % des demandeurs d'emploi du département)
- 0,1 % par rapport à fin 2015
(Côtes d'Armor : - 0,8 %)
Carte des demandeurs d'emploi

 

40 % des demandeurs d’emploi sont sur Saint-Brieuc. 53 % des 32 communes de l’EPCI enregistrent une baisse (ou stabilité) du nombre de chômeurs.

Les demandeurs
d'emploi
par commune :



Tableau de population des demandeurs d'emploi à Saint-Brieuc Armor Agglomération

Catégories A, B, C (données brutes) 2014 2015 2016 Variation 2015/2016 Côtes d'Armor
Demandeurs d'emploi 12 855 13 595 13 583 - 0,1 % - 0,8 %
dont moins de 25 ans 2 048 2 092 2000 - 4,4 % - 7,1 %
dont 25-49 ans 8 064 8 432 8 362 - 0,8 % - 1,2 %
dont 50 ans et plus 2 738 3 071 3 221 + 4,9 % + 4,2 %
dont longue durée 5 613 6 211 6 064 - 2,4 % - 1,5 %
Le rythme de progression du chômage (- 0,1 %) diminue par rapport à l’année dernière (+ 5,7 %) Cette amélioration ne concerne pas les demandeurs d’emploi de 50 ans et plus dont le nombre continue d’augmenter.
La progression est toutefois passée de + 12 % entre 2013 et 2014 à + 4,9 %. Le nombre de chômeurs de moins de 25 ans recule (- 4,4 %) mais moins fortement que sur l’ensemble du département. A l’inverse, la diminution des chômeurs de longue durée est plus forte sur le territoire de Saint-Brieuc Armor Agglomération.

Revenus - Saint-Brieuc Armor Agglomération (Données DGFIP)

Revenu annuel moyen De 24 940 €
(Côtes d'Armor : 23 791 €)
Evolution 2013/2014 : + 0,8 %
(Côtes d'Armor : + 1 %)
Revenus annuels moyens en 2014

Le pourcentage de foyers imposés est plus élevé sur le territoire (46 %) que sur l'ensemble du département (42,2 %).

Le montant moyen des salaires et traitements (24 940 €) est supérieur à la moyenne des Côtes d'Armor (24 511 €). Le montant moyen des retraites et pensions (23 081 €) est aussi supérieur à la moyenne départementale (22 029 €).

Evolution du revenu net annuel Saint-Brieuc Armor Agglomération
2009 22 658 €
2010 23 029 €
2011 24 358 €
2012 24 747 €
2013 24 731 €
2014 24 940 €

Logements commencés - Saint-Brieuc Armor Agglomération (Données Dreal)

601 logements commencés en 2016
(26 % du département)
- 19,5 % par rapport à 2015
(Cô(Côtes d'Armor : + 8,8 %)
2014 2015 2016 Variation 2015/2016 Variation Côtes d'Armor
Nombre de logements commencés 646 747 601 - 19,5 % + 8,8 %
Les constructions de logements individuels (qui représentent 65 % des constructions en 2016) et de logements collectifs sont en baisse (respectivement - 11 % et - 22 %).

Surfaces des locaux professionnels - Saint-Brieuc Armor Agglomération (Données Dreal)

45 235 M² de locaux en 2016
(15 % du département)
- 35,1 % par rapport à 2015
( Côtes d'Armor : - 46,9 %)

Détail des locaux commencés

2014 2015 2016 Variation 2015/2016 Variation Côtes d'Armor
Total surfaces (m²) 105 380 69 672 45 235 - 35,1 % - 46,9 %
dont agricoles 5 372 8 102 9 670 + 19,1 % - 49,7 %
dont industrielles,
artisanales et de stockage
46 467 22 435 11 714 - 47,8 % - 37,3 %
dont commerciales 11 891 5 666 7 123 + 25,7 % - 14,6 %
dont de bureaux 4 547 15 573 9 383 - 39,7 % - 52,5 %
dont tertiaires (divers) 37 103 17 896 7 345 - 59,0 % - 51,1 %
les surfaces de locaux professionnels mis en chantier sont mal orientées
avec un recul de – 35,1 % sur un an. La tendance est également défavorable au niveau du département (- 46,9 %). Les progressions au niveau des bâtiments agricoles et des commerces n’ont pas suffi à compenser les fortes baisses enregistrées dans la construction de bâtiments industriels, de bureaux et tertiaires.

Evolution de la construction de locaux professionnels 2015/2016

 

Tourisme - Saint-Brieuc Armor Agglomération (Données CAD - INSEE - Sitarmor)

39 490 lits touristiques en 2016
(11,1 % du département)
+ 0,5 % par rapport à 2015
(Côtes d'Armor : - 0,3 %)

Les hébergements touristiques (hors location non labellisées et non classées)

Modes d'hébergements

2014 2015 2016 Variation 2015/2016 Variation Côtes d'Armor
Résidences secondaires (RP 2013) 30 500 30 500 30 500    
Hébergements marchands 9 029 8 793 8 990 + 2,2 % - 1,5 %
dont hôtels, gîtes, meublés 4 568 4 305 4 517 + 4,9 % - 1 %
dont campings 4 461 4 488 4 473 - 0,3 % - 2,8 %
Nombre total de lits touristiques 39 529 39 293 39 490 + 0,5 % - 0,3 %
Les hébergements marchands représentent 22,8 % de l'offre totale d'hébergements touristiques. Le nombre de lits touristiques marchands progresse de 2,2 % entre 2015 et 2016 (Côtes d’Armor : - 1,5 %) grâce notamment aux hébergements collectifs (+ 266 lits) et aux gîtes (+ 16 lits). A l’inverse, les hôtels perdent 26 lits par rapport à 2015.

L’hôtellerie de plein air, qui représente près de la moitié de l’hébergement marchand, perd 16 lits (- 0,3 %).
Carte des lits touristiques

Le taux de pression touristique (rapport entre le nombre de lits touristiques, non compris les résidences secondaires, et la population municipale 2013) s’élève à 19,4 %, nettement supérieur à la moyenne départementale (13,7 %).

 

Commerce - Saint-Brieuc Armor Agglomération (Données CCI)

2 104 commerces en 2015
(26 % du département)
+ 2,2 % par rapport à 2014
(Côtes d'Armor : + 2,5 %)

Evolution du nombre de commerces entre 2009 et 2015

Progression de 2,2 % par rapport à 2014 (Côtes d’Armor : + 2,5 %).

2 principales activités
commerciales : les Cafés-Hôtels-Restaurants (579 CHR, soit 27,5 %) et les magasins anomaux (sport, textile, culture, maison) qui regroupent également 579 commerces.

Le nombre de commerces pour ces 2 activités évolue inversement : en progression de 6 % pour les CHR et en recul de 2 % pour les commerces anomaux.
Les commerces alimentaires, d’hygiène et santé, cycles/bateaux et automobiles sont dynamiques avec des progressions respectives de
+ 2,8 %, + 3,3 % et + 4,5 %.

 

Lettres d'information | Contacts | A propos | Aide

Logo CAD