Accueil du site Armorstat
Armorstat / Conjoncture économique / Communautés / Lannion-Trégor Communauté

  Viadeo Partager

Armorstat Conjoncture - Lannion-Trégor Communauté
Dernière mise en ligne : Mars 2017

Bulletin annuel de la conjoncture économique et sociale - Lannion-Trégor Communauté

Créations d'établissements, Stock d'établissements, Emplois salariés dans le secteur privé, Demandeurs d'emploi, Revenus, Construction, Tourisme, Commerce

Créations d'établissements - Lannion-Trégor Communauté
(Données INSEE SIRENE)

696 établissements créés en 2015
(19 % des créations du département)
+ 3,3 % par rapport à 2014
(Côtes d'Armor - 2 %)
Créations d'établissements en 2015

23 % des créations d'établissements sont effectuées sur Lannion. Hors Lannion, on recense en moyenne près de 9 créations par commune.

Taux de création1 Territoire Côtes d'Armor
2010 14,7 % 14,2 %
2011 12,6 % 12,8 %
2012 11,8 % 12,4 %
2013 10,4 % 11,0 %
2014 11,5 % 10,9 %
2015 11,3 % 10,2 %

1Nombre de créations sur le stock d'établissements

Evolution du nombre de créations (base 100 en 2010)

Les créations d’entreprise repartent à la hausse depuis 2013 et la progression entre 2014 et 2015
(+ 3,3 %) est supérieure à celle du département (- 2 %).

Evolution 2013/2015 du nombre de créations par secteur d'activités

La plus forte augmentation concerne les créations dans le secteur du commerce, transport, restauration, hébergement (+ 21 %). Les créations dans les services marchands aux ménages sont également dynamiques (+ 2,7 %).

A l’inverse, l’industrie, les services marchands aux entreprises et la construction enregistrent une baisse des créations entre 2014 et 2015 (respectivement – 17 %, – 4 % et
– 2,5 %).

Stock d'établissements - Lannion-Trégor Communauté

6 172 établissements en 2015
(17,3 % des établissements du département)
+ 5,0 % par rapport à 2014
(Côtes d'Armor : + 5,1 %)

Evolution du nombre d’établissements 2010/2015 (base 100 en 2010)

Entre 2010 et 2015, l’évolution est moins favorable sur le territoire
(+ 12,6 %) que sur l’ensemble du département (+ 14 %).

 

Evolution du stock d'établissements (2013 à 2015) par activité principale

Prépondérance des établissements du secteur « commerces transports restauration hébergement » (31,5 % des établissements).

Toutes les activités enregistrent une progression du nombre d’établissements en 2015, notamment les services marchands aux ménages (+ 127 établissements) et aux entreprises (+ 66 établissements).

La localisation des établissements

Carte des établissements de plus de 100 salariés

27 % des 6 172 établissements recensés sont concentrés sur la seule commune de Lannion. 5 autres communes regroupent chacune plus de 200 établissements : Pleumeur-Bodou, Tréguier, Plestin-les-Grèves, Trébeurden et Perros-Guirec. 32 % des établissements (uniquement activités marchandes) ont plus d’un salarié en 2015 (Côtes d’Armor : 33,4 %).

Si l’on retient toutes les formes juridiques et tous les secteurs d’activité des entreprises, 23 établissements ont plus de 100 salariés, dont 9 ont un effectif supérieur à 200 (Orange, Alcatel Lucent, Centre Leclerc, Lycée Félix Le Dantec et Mairie à Lannion, Centre hospitalier Pierre le Damany à Lannion/Trestel et à Trévou-Tréguigniec, Centre hospitalier et Centre de long séjour à Tréguier.

Données Insee - Répertoire des entreprises et des établissements (REE) - données semi-définitives au 1er janvier 2015

 


Emplois salariés privés - Lannion-Trégor Communauté
(Hors agriculture, données URSSAF 4ème trimestre 2015)

16 304 emplois salariés privés en 2015
(13,6 % des emplois salariés privés du département)
+ 1,4 % par rapport à 2014
(Côtes d'Armor : + 0,6 %)

Evolution de l’emploi salarié 2013/2015

7 activités regroupent près des 2/3 du total des emplois salariés en 2015 : l’hébergement médico-social/action sociale, les services administratifs et de soutien, l’hébergement et restauration, les industries manufacturières/réparation et installation de machines, les télécommunications, la construction et le commerce/réparation automobile.

Parmi ces principaux secteurs, les plus fortes progressions entre 2014 et 2015 concernent les services administratifs et de soutien (+ 115 emplois) et les industries manufacturières/réparation et installation de machines (+ 88 emplois). L’emploi dans la construction est par contre en net recul avec la perte de 69 emplois.

Evolution de l’emploi salarié depuis 2010 (base 100 en 2010)

L’évolution de l’emploi entre 2010 et 2015 est plus favorable sur l’ensemble du département que sur le territoire de Lannion-Trégor Communauté.

Demandeurs d'emploi - Lannion-Trégor Communauté
- données brutes, catégories A, B, C (Données Direccte)

7 701 demandeurs d'emploi au 31/12/2016
(15,7 % des demandeurs d'emploi du département)
- 2,6 % par rapport à fin 2015
(Côtes d'Armor : - 0,8 %)
Carte des demandeurs d'emploi

 

 

23,5 % des demandeurs d'emploi sur Lannion. 35 communes sur les 60 du territoire enregistrent une baisse du nombre de chômeurs.

Les demandeurs
d'emploi
par commune :



Tableau de population des demandeurs d'emploi à Lannion-Trégor Communauté

Catégories A, B, C (données brutes) 2014 2015 2016 Variation 2015/2016 Côtes d'Armor
Demandeurs d'emploi 7 567 7 907 7 701 - 2,6 % - 0,8 %
dont moins de 25 ans 1 095 1 064 957 - 10,1 % - 7,1 %
dont 25-49 ans 4 574 4 767 4 664 - 2,2 % - 1,2 %
dont 50 ans et plus 1 898 2 076 2 080 + 0,2 % + 4,2 %
dont longue durée 3 199 3 593 3 410 - 5,1 % - 1,5 %
Le rythme de progression du chômage (- 2,6 % entre 2015 et 2016) s’est inversé, il était de
+ 4,5 % entre 2014 et 2015. Cette amélioration concerne tous les publics mais les demandeurs d’emploi de moins de 25 ans (- 10,1 %) et les chômeurs de longue durée (- 5,1 %) sont particulièrement concernés.

La progression du nombre de seniors à la recherche d’un emploi est très faible (+ 0,2 %) et a nettement diminuée par rapport à l’an dernier (+ 9,3 %).

Globalement, la situation du chômage évolue plus favorablement sur le territoire que sur l’ensemble du département.

Revenus - Lannion-Trégor Communauté (Données DGFIP)

Revenu annuel moyen De 24 920 €
(Côtes d'Armor : 23 791 €)
Evolution 2013/2014 : + 0,8 %
(Côtes d'Armor : + 1 %)
Revenus annuels moyens en 2014

 

Le montant moyen des salaires et traitements (24 667 €) est supérieur à la moyenne des Côtes d'Armor
(24 511 €). Le montant moyen des retraites et pensions (23 290 €) est lui aussi supérieur à la moyenne départementale (22 029 €). Le pourcentage de foyers imposés est de 44,2 % (Côtes d’Armor : 42,2 %).

Evolution du revenu net annuel Lannion-Trégor Communauté
2009 23 325 €
2010 22 706 €
2011 23 711 €
2012 24 192 €
2013 24 732 €
2014 24 920 €

Logements commencés - Lannion-Trégor Communauté (Données Dreal)

569 logements commencés en 2016
(24,7 % du département)
+ 67,8 % par rapport à 2015
(Cô(Côtes d'Armor : + 8,8 %)
2014 2015 2016 Variation 2015/2016 Variation Côtes d'Armor
Nombre de logements commencés 324 339 569 + 67,8 % + 8,8 %
Après deux années très défavorables à la construction, le nombre de logements commencés repart à la hausse en 2016 et retrouve un niveau comparable à celui de l’année 2013. La tendance est également positive, mais nettement moins favorable, au niveau départemental (+ 8,8 %).

Surfaces des locaux professionnels - Lannion-Trégor Communauté (Données Dreal)

33 180 M² de locaux en 2016
(11,1 % du département)
- 22,1 % par rapport à 2015
( Côtes d'Armor : - 46,9 %)

Détail des locaux commencés

2014 2015 2016 Variation 2015/2016 Variation Côtes d'Armor
Total surfaces (m²) 68 564 42 610 33 180 - 22,1 % - 46,9 %
dont agricoles 45 176 21 972 19 701 - 10,3 % - 49,7 %
dont industrielles,
artisanales et de stockage
8 731 4 974 4 977 + 0,1 % - 37,3 %
dont commerciales 7 097 740 2 080 + 181,1 % - 14,6 %
dont de bureaux 3 462 11 147 1 987 - 82,2 % - 52,5%
dont tertiaires (divers) 4 098 3 777 4 435 + 17,4 % - 51,1 %
Les surfaces de locaux professionnels mis en chantier sont à nouveau en retrait (- 22,1 %, soit 9 430 m² de locaux en moins). L’évolution est encore plus défavorable au plan départemental (- 46,9 %).

Deux secteurs enregistrent d’importantes baisses de mises en chantier : les bureaux (- 9 160 m²) et les bâtiments agricoles
(- 9 430 m²). A l’inverse, la tendance est favorable pour la construction de commerces qui progresse de 1 340 m² par rapport à 2015, qui affichait il est vrai un niveau de construction très faible.

Evolution de la construction de locaux professionnels 2015/2016

 

Tourisme - Lannion-Trégor Communauté (Données CAD - INSEE - Sitarmor)

97 674 lits touristiques en 2016
(27,5 % du département)
- 0,1 % par rapport à 2015
(Côtes d'Armor : - 0,3 %)

Les hébergements touristiques (hors location non labellisées et non classées)

Modes d'hébergements

2014 2015 2016 Variation 2015/2016 Variation Côtes d'Armor
Résidences secondaires (RP 2013) 73 005 73 005 73 005    
Hébergements marchands 24 724 24 743 24 669 - 0,3 % - 1,5 %
dont hôtels, gîtes, meublés 10 770 10 516 10 490 - 0,2 % - 1 %
dont campings 13 954 14 227 14 179 - 0,3 % - 2,8 %
Nombre total de lits touristiques 97 729 97 748 97 674 - 0,1 % - 0,3 %
L’hôtellerie de plein air rassemble
57 % des lits marchands (Côtes d’Armor : 60 %). 54 % des résidences hôtelières et de tourisme des Côtes d’Armor sont situées sur le territoire de Lannion-Trégor Communauté.

A l’inverse, on note une sous-représentation, en termes de lits, de la part des gîtes d’étapes et de séjours (seulement 14 % des lits en gîtes du département).
Carte des lits touristiques L'offre de lits touristiques est en majorité localisée dans les communes littorales.

Le taux de pression touristique (rapport entre le nombre de lits touristiques, non compris les résidences secondaires, et la population municipale 2013) s’élève à 24,6 %, nettement supérieur à la moyenne départementale (13,7 %).

 

Commerce - Lannion-Trégor Communauté (Données CCI)

1 534 commerces en 2015
(18,7 % du département)
+ 3,4 % par rapport à 2014
(Côtes d'Armor : + 2,5 %)

Evolution du nombre de commerces entre 2009 et 2015

50 commerces supplémentaires
(+ 3,4 %) par rapport à 2014 (Côtes d’Armor : + 2,5 %).

Après un repli en 2014, le nombre de commerces retrouve son niveau des années passées.
2 principales activités commerciales : les cafés-hôtels-restaurants (33 % des commerces) et les magasins de sport, textile, culture, maison
(26,8 %).

Le nombre de commerces pour ces 2 activités enregistre les plus fortes augmentations entre 2014 et 2015 (respectivement + 25 et + 11 commerces). Les commerces alimentaires sont également dynamiques (+ 6 commerces)

 

Lettres d'information | Contacts | A propos | Aide

Logo CAD