Accueil du site Armorstat
Armorstat / Atlas / Tourisme

  Viadeo Partager

Le tourisme en Côtes d'Armor
Dernière mise en ligne : Février 2017

> Télécharger la fiche - Tourisme en Côtes d'Armor

L'évolution des nuitées touristiques depuis 2000

Avec 22,7 millions de nuitées touristiques en 2016, les Côtes d'Armor représentent 24 % des nuitées de Bretagne (96 millions). C'est le 3ème département breton derrière le Morbihan et le Finistère.

L'activité touristique a connu une période de recul jusqu'en 2012 (perte de 5 millions de nuitées à l'échelle régionale). Depuis 2013, le tourisme progresse à nouveau et retrouve progressivement des niveaux de fréquentation proche de 2000.

Cette tendance est observée pour l'ensemble des destinations littorales françaises et suit l'évolution de comportement des Européens qui, sur la période 2008-2012, étaient moins nombreux à partir en vacances. Depuis 2013, la tendance générale s'est inversée grâce à la lente reprise économique.

Source : Flux touristiques BAT F Marchand

La saisonnalité des nuitées touristiques en Côtes d'Armor - 2016

L'activité touristique en Côtes d'Armor est très marquée par le calendrier des vacances et des ponts. La période estivale représente 54,8 % de l'activité touristique annuelle, elle s'est légèrement réduite depuis 2000 (- 4 %).

Le bord de saison (vacances et ponts de printemps, arrière saison d'été...) représente près d'1/3 de l'activité tourisitique et s'est renforcé depuis 2000 (+ 8,6 %). Les mois d'hiver ne génèrent que 14 % des nuitées touristiques annuelles et ne se sont pas développé sur les 10 dernières années.

A noter le fort impact des jours fériés sur l'activité touristique générateurs de courts séjours sur le département.

Source : Flux touristiques BAT F Marchand

Evaluation des flux touristiques 2016 en Côtes d'Armor > Consultez l'étude : Evaluation des flux touristiques 2016 en Côtes d'Armor

L'emploi touristique en Côtes d'Armor

Le tourisme génère 7 313 emplois touristiques en moyenne annuelle sur le département des Côtes d’Armor. Il représente 3,7 % de l’emploi salarié et non salarié des Côtes d’Armor. Les Côtes d’Armor représentent 16 % de l’emploi touristique breton, derrière le Morbihan, le Finistère et l’Ille-et-Vilaine.

L'emploi touristique est multiplié par 2,5 entre la basse-saison et l'été, en août il représente 5,4 % de l'emploi total du département. En grande majorité salarié (79,8 %), l'emploi touristique est concentré dans les secteurs de l'hébergement et la restauration (57 %). A noter la forte saisonnalité de l'emploi touristique en "grande surface" qui est multiplié par 12 et représente 11 % des emplois touristiques en été.

Source : INSEE DADS 2011-2009

Emplois touristiques par secteur Part saisonnalité
Hébergement 31,3 % 2,0
Restauration, cafés 26,5 % 2,5
Commerce non alimentaire 8,6 % 3,6
Sports et loisirs 8,1 % 2,2
Grande surface 7,9 % 12
Autre (artisanat, soins...) 7,8 % 2,1
Patrimoine et culture 5,7 % 2,6
Commerce alimentaire 2,2 % 3,6
Office de tourisme 2,0 % 1,5

L'accueil des touristes et les loisirs en Côtes d'Armor

Localisation des lieux d'information et de loisirs

Pour l'accueil et l'information des touristes, les territoires des Côtes d'Armor disposent d'une soixantaine de site de renseignement touristique (offices de tourisme, points I et syndicats d'initiative).

Près de 80 % des communes bénéficient des services d'un office de tourisme, dont la quasi-totalité des communes littorales.

Le territoire des Côtes d'Armor propose une offre très variée de loisirs aux touristes avec 235 prestataires cuturels, sportifs, récréatifs recensés, majoritairement sur littoral.

Ainsi, le département dispose notamment de 33 musées, 12 châteaux ouverts au publics, 24 parcs et jardins...

Les demandes d'information dans les offices de tourisme

Carte des demandes en Offices de tourisme

Les 60 sites de renseignement touristique (offices de tourisme, points I et syndicats d'initiative) renseignent plus de 420 000 demandes d'information touristique par an (82 % au guichet).

6 lieux de renseignement situés principalement en secteur littoral dépassent les 40 000 demandes et cumulent la moitié des demandes du département. Les lieux de renseignement les plus fréquentés sont situés à Perros-Guirec, Dinan, Lannion, Paimpol, Erquy et Trégastel.

La moitié de lieux d'information renseignent moins de 4 000 demandes par an, ils sont principalement situés en secteur rural.

Demande : renseignement touristique effectué par une ou plusieurs personnes

La fréquentation des sites culturels et de loisirs en Côtes d'Armor

Carte de fréquentation des sites de visite

65 sites de visites (culturels et de loisirs) cumulent 2,3 millions de visites par an.

1/4 des sites de visite ont une fréquentation qui dépasse les 40 000 visiteurs et cumulent 75 % des visites de site du département. Les lieux de visite les plus fréquentés sont les îles (Vedettes de Bréhat, Vedette des 7 îles), la Vallée des Saints à Carnoët, le Fort la Latte à Plévenon.

Le 1er musée du département en fréquentation est la Cité des Télécoms avec plus de 90 000 visiteurs en 2015.

1/3 des sites de visite ont une fréquentation inférieure à 10 000 visiteurs par an, ce sont surtout des musées et maisons d'interprétation du patrimoine situés en secteur rural.

L'offre d'hébergements touristiques en Côtes d'Armor

Avec 365 686 lits touristiques, les Côtes d'Armor représentent 23 % de l'offre d'hébergements touristiques de Bretagne.

La population du département peut, grâce aux touristes en séjour, augmenter de 60 % en haute saison. Les résidences secondaires, au nombre de 54 617 représentent les 3/4 des lits touristiques du département. Les lits marchands (hôtels, campings, locations...) représentent 25 % des lits touristiques.

Source : CAD - 2016

Les lits touristiques par commune en Côtes d'Armor

Localisation des lits touristiques

Les lits touristiques sont pour 67 % localisés sur les communes littorales.

Avec 22 946 lits, Saint-Cast-le-Guildo est la 1ère commune du département en offre touristique, sa population peut-être multipliée par 7 grâce à l'arrivée de touristes en haute-saison.

Les communes rurales représentent 27 % des lits touristiques et les 6 % restant sont localisés en secteur urbain.

La répartition des lits marchands en Côtes d'Armor

Les 5 722 hébergements marchands du département cumulent 92 601 lits (1/4 des lits touristiques du département).

Les 177 campings réprésentent à eux seuls 52 % des lits marchands du département (34 836 lits en emplacements nus et 13 857 lits en chalets, mobile-home...).

On retrouve ensuite le parc de 4 197 locations (meublés et gîtes labellisés, classés ou non) qui représente plus de 20 % des lits marchands. Les 136 hébergements collectifs (gîtes de groupe, villages vacances, auberges de jeunesse) proposent 9 302 lits, soit 10 % des lits marchands.

Les 209 hôtels (classés et non classés) et 13 résidences hôtelières ou de tourisme regroupent 11 756 lits, soit 13 % des lits marchands.

Source : CAD - 2016

Carte des EPCI 2017 : cliquez pour visualiser la fiche du territoire

 

Lettres d'information | Contacts | A propos | Aide

Logo CAD