CAD - Côtes d'Armor Développement - Agence de développement économique et touristique des Côtes d'Armor / Bretagne
Accueil site cad22.com
 
Accueil / L'économie des Côtes d'Armor / Grand Projet / La ligne LGV

Actualité Projet Gare Saint-Brieuc

Oscars l'Emission

> Télécharger l'invitation

Présentation du phasage des travaux du bâtiment de la Gare de Saint-Brieuc

Le 21 mai à 19h Salle du Conseil Municipal – Rue Vicairie à Saint-Brieuc

L’équipe de Gares et Connexions – TGV présenteront le phasage des travaux de la Gare de Saint-Brieuc à l’occasion d’une réunion publique ouverte à tous (gratuit)

Information / Contact :
Saint-Brieuc Agglomération
02 96 77 30 41

 

Grand projet structurant

La Ligne à Grande Vitesse rapproche la Bretagne de Paris

Bretagne Grande Vitesse : Les Côtes d'Armor à 2 heures de Paris en 2017

 

Bretagne Grande Vitesse : Saint-Brieuc à 2 h 15 en 2017

Grâce au prolongement de la Ligne à Grande Vitesse, la Bretagne et les Côtes d’Armor se rapprochent de Paris.

En réduisant les distances et en augmentant les liaisons quotidiennes, cette nouvelle infrastructure ferroviaire va améliorer le confort des déplacements et faciliter les échanges.

En Côtes d’Armor, pour accompagner l’arrivée de la LGV, 5 gares sont entièrement repensées pour améliorer l’accessibilité aux trains et développer de nouveaux quartiers d’affaires propices à l’installation d’activités commerciales et de services.

BVG : 4 ans de travaux, 820 km de rail, 680 000 traverses

Les chiffres clés du projet :

  • 4 ans de travaux

  • 3 heures pour relier la pointe Bretagne à Paris (objectif)

  • 320 km/h de pointe entre Paris et Rennes

  • 182 km de ligne nouvelle à grande vitesse, découpés en 7 tronçons de 16 à 30 km

  • 46,4 millions de m3 de déblais/remblais pour le terrassement

  • 21 ouvrages d’art programmés : viaducs, tranchées couvertes, franchissements de routes…

  • 820 km de rails, 680 000 traverses

  • 10 projets de Pôles d’Echanges Multimodaux en Bretagne, dont 2 en Côtes d’Armor (Gares de Saint-Brieuc et de Guingamp)

  • 10 000 emplois directs et indirects générés pendant les travaux

  • 3,4 milliards d’€ d'investissement

 

Une histoire en marche

23 ans se seront écoulés entre les débats préalables et la mise en service. De tels projets impliquent de nombreuses phases parfois méconnues.

 

Les phases du projet BGV

 

Un projet partenarial

Le projet est réalisé dans le cadre d’un contrat de partenariat public / privé d’une durée de 25 ans.
RFF a confié à ERE (Eiffage Rail Express) la construction et la maintenance de la ligne nouvelle.

Ces travaux sont menés en collaboration avec les équipes de SNCF Infrastructure.

Les partenaires financiers du projet

Le budget total est de 3,4 milliards d’€. Ils se répartissent entre les partenaires :

 

  • Réseau Ferré de France

43%

  • L'Etat (via AFITF)

28,40%

  • La Région Bretagne

19,71%

  • Les départements bretons

4,57%

  • La Région Pays de la Loire

2,70%

  • Rennes Métropôle

1,29%

  • Pays de Saint-Malo

0,13%

 

Bretagne Grande Vitesse : un enjeu économique

En améliorant le confort des déplacements vers Paris et les autres métropoles, l’arrivée de la Ligne à Grande Vitesse va faciliter les échanges économiques.

Pour favoriser et accompagner le développement d’activités, la Bretagne et les Côtes d’Armor s’organisent.

BGV, les impacts pour les entreprises

  • Un déplacement facilité des chefs d’entreprises, des salariés et de leurs clients

  • Un élargissement des bassins d’emplois (recrutements facilités d’actifs qualifiés)

  • Un élargissement des zones de chalandise et une augmentation des flux

3 secteurs d’activités sont particulièrement sensibles à l’arrivée de la BGV

  • La recherche et les hautes technologies (filières bretonnes des télécommunications)

  • Les activités de conseil aux entreprises

  • L’enseignement et la culture

De nombreux projets, déjà réalisés, en cours ou à venir, favorisent l’implantation et le développement d’entreprises en Côtes d’Armor

  • La location ponctuelle d’espaces de travail (armor-télécentres)

  • Le développement d’une offre de bureaux près des gares

  • La mise en place de services à proximité des gares (hôtellerie, commerces, THD)

  • Le développement de la fibre optique sur le département

 

Bretagne Grande Vitesse : un enjeu touristique

Le tourisme de courte durée et le tourisme d’affaires peuvent bénéficier de « l’effet BGV ». En Côtes d’Armor, les professionnels du tourisme et les Collectivités locales se mobilisent :

  • Autour du tourisme d’affaires, avec :

    • La création du réseau « Côtes d’Armor Destination affaires » qui  fédère les prestataires du tourisme d’affaires en Côtes d’Armor (hôteliers, location de salles, espace de congrès, agences Evènementiel…)

    • Le développement de centres de congrès à Dinan et Saint-Brieuc

    • Le renforcement des capacités hôtelières aux abords des gares (Guingamp, Saint-Brieuc).

  • Autour du tourisme courte durée :

    • La création et commercialisation de séjours week-end thématisés

    • La valorisation de l’offre "City break" et "Escapade"

    • Promotion touristique du département à travers 7 territoires de Destination (Dinan – Vallée de la Rance, Guerlédan – Canal de Nantes à Brest, Guingamp – Argoat, Perros-Guirec – Côte de Granit Rose, Paimpol – Ile de Bréhat, Baie de Saint-Brieuc, Cap Fréhel – Cap d’Erquy

 

Bretagne Grande Vitesse : deux pôles d’échanges multimodaux en Côtes d'Armor

L’effet BGV va profiter à 5 villes des Côtes d’Armor : Guingamp, Lamballe, Lannion, Pouaret et Saint-Brieuc.

Pour rayonner au-delà des agglomérations directement desservies, la connexion avec les autres modes de transport doit être optimisée. C’est pourquoi Guingamp et Saint-Brieuc repensent leur «  quartier gare » et créent des pôles d’échanges multimodaux (PEM).

Qu'est-ce qu'un Pôle d'Echanges Multimodal (PEM) ?

Il fait la jonction entre les modes de transport : TGV, TER, bus, voitures... Il facilite les déplacements urbains et Interurbains des usagers. Il repositionne les « quartiers gares » avec l'aménagement de nouveaux espaces de vie et de services.

Le PEM de Saint-Brieuc :

Arrivée du BGV : Aménagement du PEM de la gare de Saint-Brieuc

En 2017, Saint-Brieuc sera à 2 h 10 de Paris. 2 millions de voyageurs sont attendus.

Pour répondre aux enjeux économiques et touristiques, le quartier de la gare va être rénové :

  • Création d'un quartier d'affaires (bureaux, commerces, hôtellerie, …)

  • Développement de l’habitat pour renforcer le caractère résidentiel du quartier.

  • Anticiper l'arrivée de la future ligne de bus, en site propre, TEO reliant l'Est et l'Ouest de l’agglomération briochine.

Le PEM de Guingamp :

Arrivée du BGV : Aménagement du PEM de la gare de Guingamp

En 2017, Guingamp sera à 2 h 30 de Paris. 1,1 million de passagers traverseront la gare.

Pour profiter de l’effet BGV, le quartier gare de Guingamp fait peau neuve :

  • Retraitement du parvis en espace dégagé et réservé aux piétons

  • Rénovation du bâtiment "voyageurs" et accueil de nouveaux services

  • Amélioration des déplacements des voyageurs et de l'accueil des PMR

  • Mise en accessibilité des quais et prolongement du passage souterrain pour un nouvel accès au sud de la gare.

 

Bretagne Grande Vitesse : les Clubs TGV Bretagne

Pour préparer, avec l'ensemble des bretons, l'arrivée en 2017 du TGV en Bretagne, un club a été créé dans chaque département : les Côtes d'Armor, le Finistère, l'Ille-et-Vilaine et le Morbihan.

Pourquoi un club TGV Bretagne ?

Il permet aux acteurs publics et privés d'anticiper « l'effet BGV » et d'inscrire les projets d'investissements en amont.

Il regroupe des élus, des dirigeants d'entreprises, des professionnels du tourisme, des enseignants, des universitaires, des représentants d'associations culturelles, sportives...

Le travail coopératif mené au sein des Clubs TGV permet de faire converger les attentes et propositions des futurs utilisateurs et celles de la SNCF.

5 grands thèmes fédèrent les clubs TGV Bretagne :

  • Les mobilités

  • L'économie

  • Les services

  • L'enseignement et la recherche

  • Le tourisme

 

L'objectif est de formuler des propositions et des pistes d'actions pour :

  • Améliorer l'accessibilité au TGV

  • Anticiper les nouveaux marchés économiques

  • Accompagner l'offre de services TGV

  • Proposer de nouvelles offres touristiques et culturelles

  • Renforcer et promouvoir l'offre de formation et de recherche

 

 

Rechercher sur CAD22.com

Côtes d'Armor, un territoire de projets

LGV : Paris à 2 h 15 de Saint-Brieuc en 2017

Ligne LGV, Paris à 2h15 en 2017

En 2018, l'un des plus grands parcs éolien d'Europe

Eolien offshore en baie de Saint-Brieuc, 62 éoliennes en 2018

déploiement du THD

Déploiement du THD, 100 espaces d'activités connectés en 2014

Côtes d'Armor, un territoire en mouvement

 

Suivre CAD :



 

Logo CAD