CAD - Côtes d'Armor Développement - Agence de développement économique et touristique des Côtes d'Armor / Bretagne
Accueil site cad22.com
 
Accueil / L'économie des Côtes d'Armor / Grand Projet / L'éolien offshore

Grand projet structurant

Le parc éolien offshore de la Baie de Saint-Brieuc

Grand projet Côtes d’Armor : le parc éolien offshore de la Baie de Saint-Brieuc

En 2020, l’un des plus grands parcs éoliens offshore d’Europe sera opérationnel en Côtes d’Armor

A l’issue de 2 appels d’offres lancés par l’Etat en 2011 et 2013, 6 parcs éoliens en mer sont en développement, pour une puissance totale de près de 3 000 MW.

Le parc éolien en mer de la Baie de Saint-Brieuc sera le premier projet breton.

Selon la production observée en 2014, il représentera 40 % de la production d'électricité de la Bretagne.

Ce projet constitue une opportunité pour le développement des activités de sous-traitance industrielle, de services, de maintenance, et de tourisme en Côtes-d’Armor.

Le projet éolien offshore de la Baie de Saint-Brieuc en quelques chiffres :

  • 2,5 milliards d'euros d'investissement

  • 62 éoliennes sur 75 km²

  • 496 mégawatts de puissance installée

  • une production annuelle de 1850 GWh, équivalente à la consommation de 850 000 habitants (chauffage compris)

La création d’une nouvelle filière industrielle française

Le projet éolien en mer de la Baie de Saint-Brieuc utilisera des éoliennes et des fondations de fabrication française. Il participe à la naissance d’une nouvelle filière industrielle, tournée vers l’export et forte de plusieurs milliers d’emplois.

Pour le projet de Saint-Brieuc, 2 000 emplois directs sont mobilisés dans le Grand Ouest, dont un potentiel de 1 000 en Bretagne :

  • 750 pour la fabrication des éoliennes et de leurs principaux composants (générateurs, nacelles...)

  • 110 pour la fabrication de composants d’éoliennes, potentiellement localisables en Bretagne

  • 500 pour la conception et la fabrication des fondations à Brest et Saint-Nazaire

  • 200 pour la conception et la fabrication de la sous-station électrique

  • 300 pour la phase d’installation en mer

  • 140 emplois à Saint-Quay-Portrieux pour la maintenance du parc

 

Les grandes étapes du projet :

  • 2012 : le consortium Ailes Marines remporte l’appel d’offres pour la construction et l’exploitation du parc éolien de la baie de Saint-Brieuc

  • 2012 / 2015 : études techniques et environnementales

  • 2016 : enquête publique

  • 2017 : 2020 : contractualisation et fabrication des éléments constitutifs du parc éolien en mer

  • 2018 / 2020 : Installation et mise en service progressive du parc.

 

Mai 2015 - Témoignage d’Emmanuel Rollin, directeur de projet (Ailes Marine)

L’émergence d’une filière industrielle Energies Marines Renouvelables en Bretagne

Initié en 2012 par Côtes d’Armor Développement et ses partenaires économiques, le travail de sensibilisation des entreprises costarmoricaines au projet de construction du parc éolien en Baie de Saint-Brieuc a permis la création d’une association d’entreprises de sous-traitance industrielle.

Une dizaine de chefs d’entreprises a créé l’association Breizh’EMR (Energie maritime renouvelable) dans le but de faire gagner en visibilité les savoir-faire industriels bretons auprès du consortium en charge de la construction, la mise en service et la maintenance du parc éolien.

L’objectif de Breizh’EMR est de susciter une véritable dynamique régionale autour de la filière énergie maritime renouvelable : partages d’expérience, partenariats industriels, formations, veille technologique, participations à des salons professionnels sont les premières actions retenues.

L’association, portée par 9 membres fondateurs issus des métiers de la métallurgie, de la mécanique, de la plasturgie, de l’électricité, intéresse déjà une quarantaine d’entreprises bretonnes dans des secteurs variés (exploration maritime, tourisme, transport…).

 

Les membres fondateurs de Breizh’EMR :

  • Ouest Composites (56)

  • SAMETO (22)

  • Ouest Electro Technic (35)

  • TFE (22)

  • SMB (22)

  • ST Industrie (22)

  • Timolor (56)

  • Damen (29)

  • Le Du Industrie (22)

 

Eolien offshore, une opportunité touristique

Avec 62 éoliennes de 8 MW, le projet éolien en mer de la Baie de Saint-Brieuc sera parmi les plus grands d’Europe. Au-delà des enjeux énergétiques et industriels, il constitue une réelle opportunité de développement touristique.

Côtes-d'Armor Développement pilote différents projets sur les possibilités de valorisation touristique du site (aménagement de belvédères, et longues-vues sur la côte, visites commentées en bateaux aux abords du parc, espace découverte, équipement ludo-scientifique…).

Dans ce cadre, en avril 2015, une étude sur la mise en cohérence d’un projet touristique global pour le territoire, lié au projet de parc éolien en mer d’Ailes Marines a été confiée aux cabinets Présence et SADL (http://www.sadl.fr/). Elle a pour objectif d’identifier des propositions d’équipements touristiques en lien avec le projet éolien en mer et d’en vérifier la faisabilité.

 

 

Rechercher sur CAD22.com

Côtes d'Armor, un territoire de projets

LGV : Paris à 2 h 15 de Saint-Brieuc en 2017

Ligne LGV, Paris à 2h15 en 2017

En 2018, l'un des plus grands parcs éolien d'Europe

Eolien offshore en baie de Saint-Brieuc, 62 éoliennes en 2018

déploiement du THD

Déploiement du THD, 100 espaces d'activités connectés en 2014

Côtes d'Armor, un territoire en mouvement

 

Suivre CAD :



 

Logo CAD